ZOOM SUR LES MASSACRES DE L’OUEST: A QUI PROFITE LE CRIME PORTANT SUR LES SOLDATS DE L'ONU ?

Publié le par thruthway

http://www.connectionivoirienne.net/wp-content/uploads/2012/06/Paratues2.jpg

 

 

 

La sur-médiatisation orientée à dessein des tueries de l’ouest, le coupable (Laurent GBAGBO) étant désigné avant même les massacres, donne à réfléchir.


Ouattara doit en réalité faire face au désengagement de la Licorne et de l’ONUCI. Comment impliquer ceux-ci aux côtés du pouvoir criminel de Ouattara ? N’est- ce pas de montrer que la sécurité n’est pas acquise ? Que l’heure de se désister n’est pas encore venue ?


L’arrestation soit disant de Lida avec des documents compromettants que personne n’a vu, suivi du déclenchement ciblé des massacres …tout cela peut –il être fortuit ?


Si les Pro Gbagbo devraient attaquer un contingent pourquoi s’en prendraient-ils aux nigériens qui ne leur ont rien fait alors que les contingents togolais et nigérians qui ont pris part aux massacres des patriotes ivoiriens sont encore là ? 


En un mot comme en cent, Dramane Ouattara, cadavre en pleine décomposition doit faire face aux frondes suivantes :


- Les mercenaires burkinabés qui réclament leur argent ;


- La colère des pro-Soro qui estiment que le lâchage de leur chef en vue du TPI n’est pas acceptable ;


- La Fronde des Pro IB contre les pro (Soro+Ouattara) ;


- La fronde des FRCI contre les Dozos ;


- Le fronde des mercenaires Burkinabé contre les maliens ;


- La fronde des supplétifs libériens engagés par Ouattara et Soro ;


- La fronde des FRCI maliens contre Ouattara par rapport à la situation dans le Nord du Mali…les maliens continuant à regretter leur soutien stupide à Dramane Ouattara dans la crise ivoirienne


Voici toutes les sources possibles de confusion. Ouattara n’avait –il pas intérêt à ce que les soldats du Niger dont le président Issoufou lui aurait « volé » la préférence du nouveau pouvoir en France soient la cible des tueurs non identifiés ?


N’avait –il pas intérêt à jeter l’opprobre sur son adversaire politique avant le procès de la Haye qui s’annonce mal pour lui ?


Vous savez maintenant à qui profite le crime…

 

De Melanie Debrest

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article