Ouaga, une ville fantôme après la révolte des militaires !

Publié le par thruthway

Ouaga-2.JPGStations d’essence, banques, commerces et marchés fermés, une circulation fluide inhabituelle à cette heure de la journée… à Ouagadougou la vie tournait au ralenti en cette matinée du mercredi 23 mars 2011, après la nuit agitée que la capitale a connue, suite à la fusillade qui a éclaté dans des camps militaires. La tension reste toujours vive

Voici les images de la ville de Ouagadougou après le passage des militaires:

Ouaga-3.JPG  Ouaga-4.JPG

Ouaga-5.JPG  ouga-1.JPG


Publié dans International

Commenter cet article

tendéré 24/03/2011 13:25


nous devons insister et intensifier nos revendications jusqu'au depart de blaise de la presidence.nous Burkinabés majoritairement plus de 15 millions de personnes ne voulons pas de la dictature
d'une seul personne et ses ministres et personnes environnantes qui ne sont au total que ou plus au moins une cinquantaine de personnes nous imposer se desirs.le peuple a decidé ;ils partiront tous
cette fois ci et rien ne pourra arrêter cette volonté du peuple;pour être remplacer par un autre gouvernemet mis en place par le peuple qui travaillera pour le peuple.Car à partir de maintenant,le
peuple suivra et dictera ses volontés au prochain gouvernement.